Faire un don en ligne

Oeuvre de Soutien
BP 12203
45012 Orléans Cedex 01
Nous contacter

1915 : naissance de l'oeuvre


Face à l’ennemi, une chrétienne se dresse

Madame Girod de l’AinNe fallait-il pas beaucoup d’imagination pour entreprendre, dès les premiers mois de l’année 1915, de relever les églises en ruine dans le Nord et l’Est de la France ? C’est certainement un grand esprit de foi entraînant sa générosité naturelle qui a emportait Jeanne Girod de l’Ain dans une telle aventure. Qui est-elle cette femme à qui des centaines d’églises ravagées doivent d’être re-nées ?

Lire la suite : Face à l’ennemi, une chrétienne se dresse

L’ardent patriotisme d’un véritable pasteur

Monseigneur Léon-Adolphe Amette« Jamais on ne le vit sortir de son rôle de pasteur. On chercherait inutilement un fait où le patriote ait paru sans l’évêque. Mais son concours était acquis d’avance aux initiatives généreuses qui se multipliaient pour guérir les blessures de la patrie ». Cet hommage du vicaire général de Paris rendu au Cardinal Amette au lendemain de sa mort explique pourquoi il fut un soutien fidèle de l’Œuvre de Secours.

Lire la suite : L’ardent patriotisme d’un véritable pasteur

La Presse favorise l’entreprise naissante

l'OS dans la presseLe 5 juin 1915, dans son article hebdomadaire de La Croix, Pierre L’Ermite, par un appel vibrant, révéla l’Œuvre de Secours au public catholique en l’invitant à offrir, le jour de la Fête-Dieu, « le bouquet rouge du sacrifice ». Cet article détermina aussitôt le mouvement des souscriptions dans toute la France. Dans l’Echo de Paris, les célèbres écrivains, René Bazin et Maurice Barrès, présentaient avec une clarté remarquable « le Secours aux églises dévastées » et rendaient hommage aux « églises tombées au Champ d’honneur ».

Lire la suite : La Presse favorise l’entreprise naissante

Les premiers soins

organisation de l'oeuvrePour atteindre son premier objectif : « rétablir le culte immédiat » l’Œuvre de Secours ne pouvait pas traîner ! De quoi avait-on besoin dans les provinces en ruine pour que prêtres et fidèles puissent trouver consolation auprès du Seigneur ? D’un lieu de culte et d’ornements.

Lire la suite : Les premiers soins