Faire un don en ligne

Oeuvre de Soutien
BP 12203
45012 Orléans Cedex 01
Nous contacter

L'essentiel pour le Mercredi des Cendres

 

Le Mercredi des cendres ouvre le temps du Carême par une journée de pénitence et de jeûne à laquelle participe toute l’Eglise. Le rite particulier de la bénédiction et de l’imposition des cendres est un signe marquant le début d’un chemin de conversion qui conduit les fidèles jusqu’aux fêtes pascales.

La numérotation dans les références concernant la Présentation Générale du Missel Romain (PGMR) est celle de la traduction française non officielle de l’édition définitive (2002). Couleur liturgique

      La couleur des ornements liturgiques est celle du temps du Carême : le
violet
      .


« La couleur violette est employée aux temps de l'Avent et du Carême. » PGMR (346)


Répertoire des chants

      Les chants utilisés pour le Mercredi des cendres se trouvent dans le répertoire des chants de Carême, dont la cote liturgique est
la lettre G
    .


L'ouverture du Temps du Carême

    • Le Mercredi des cendres est le 1er jour du Carême, qui est le temps de préparation aux fêtes de Pâques.



    • C’est un jour de pénitence dans toute l’Eglise, où l’on observe l’abstinence et le jeûne :

« Le mercredi qui commence le Carême, lequel est partout jour de jeûne, on impose les cendres. » NUAL (n° 29)

      Le mot ‘pénitence’, dans le Nouveau Testament, traduit le mot grec
‘metanoia’
      qui signifie littéralement :
‘changement d’esprit’
    . La pénitence est un retournement de l’esprit ou du cœur, un regret et une conversion.


Le déroulement du rite des cendres indiqué ci-dessous suit les rubriques du Missel romain. Cf. Missel de la Semaine, présenté par Pierre Jounel. Texte liturgique officiel. Le rite de la bénédiction et l’imposition des cendres

      La bénédiction et l’imposition des cendres – rite caractéristique de l’entrée en Carême – peuvent se faire
au cours de la messe
      ou bien
en dehors de la messe
      :


« La liturgie de ce jour est avant tout une célébration pénitentielle. Aussi n’est-il pas indispensable que la proclamation de la Parole et l’imposition des cendres se prolongent dans la célébration de l’eucharistie.
Une liturgie communautaire du sacrement de la Pénitence constituerait une excellente entrée en Carême. » (Rubrique du Missel à la date du jour.)


Si le rite des cendres a lieu au cours de la messe :

  • Dans ce cas, on omet la préparation pénitentielle car le rite de l’imposition des cendres en tient lieu.


- Liturgie de la Parole :
    • La première lecture est tirée du Livre du Prophète Joël, qui appelle à une célébration communautaire de la pénitence et à la conversion : Jl 2,12-18
    • On chante ou récite le psaume 50 (Miserere).
    • Le Missel prévoit ce jour une deuxième lecture, de l’Apôtre Saint Paul, qui exhorte à se laisser réconcilier avec Dieu car « c’est maintenant le temps favorable, c’est maintenant le jour du salut. » : 2 Co 5,20-6,2.
    • Pour l’acclamation de l’Evangile, on ne chante pas « alléluia » mais on utilise une acclamation propre au temps du Carême (ex : « Ta Parole, Seigneur, est vérité et ta loi délivrance. ») :

« Du début du Carême jusqu'à la Vigile pascale, on ne dit pas Alleluia. » NUAL (n° 28)
  • L’Evangile proclamé est un passage du Sermon sur la Montagne : Mt 6,1-18, qui fonde la triple observance du Carême : l’aumône, le jeûne et la prière. (lien vers catéchèse)


- Le rite des Cendres :
    • Après l’homélie, le prêtre bénit les cendres dont les fronts des fidèles vont être marqués en signe de pénitence.
    • En imposant les cendres aux fidèles, il dit un des versets suivants :

« Convertissez-vous et croyez à l’Evangile. » (Mc 1,15)
Ou bien
« Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière. » (Gn 3,19)
      L’imposition des cendres peut être accompagnée par
un chant exprimant le repentir de l’homme et la miséricorde de Dieu.
  • Le rite s’achève par la Prière universelle.


- Liturgie Eucharistique :
  • Puis la messe continue comme à l’habitude avec la liturgie eucharistique.


Si le rite des cendres a lieu en dehors de la messe :

      En ce cas, le rite est précédé de
la liturgie de la Parole
      et conclu par
la Prière universelle
    .


Le sens du rite des cendres

      Ce geste, hérité de la tradition juive, exprime
l’attitude de celui qui se reconnaît pécheur et fragile devant Dieu
      . Il a l’avantage de constituer
une démarche commune
      de l’assemblée chrétienne.


« L’imposition des cendres met en évidence, en particulier, notre condition de créatures, en totale et reconnaissante dépendance du Créateur (…) L’humble acte de recevoir les cendres sacrées sur le front (…) s’oppose au geste orgueilleux d’Adam et d’Eve qui, par leur désobéissance, détruisirent le rapport d’amitié qui existait avec Dieu Créateur. »

Jean-Paul II audience générale du Mercredi des Cendres, 25 février 1998