Chant liturgique : Douce nuit

Cote SECLI : CN F13
Composition : Texte : R.-P. Barjon – Musique : J. Mohr et F. Gruber (1818) - Veillée de Noël 
Temps liturgique : Temps de Noël 
Circonstance liturgique : Méditation 
Copyright :      
Partition 4 voix (PDF)
Partition Finale 4 voix
Partition Finale Soprano
Partition Finale Alto
Partition Finale Ténor
Partition Finale Basse

1 - Douce nuit, sainte nuit !
Dans les cieux, l’astre luit.
Le mystère annoncé s’accomplit.
Cet enfant, sur la paille, endormi,
C’est l’amour infini !
C’est l’amour infini !

2 – Saint enfant, doux agneau !
Qu’il est grand ! Qu’il est beau !
Entendez résonner les pipeaux,
des bergers conduisant leurs troupeaux,
vers son humble berceau !
Vers son humble berceau !

3 - C’est vers nous qu’il accourt
En un don sans retour !
De ce monde ignorant de l’amour
Où commence aujourd’hui son séjour,
Qu’il soit Roi pour toujours !
Qu’il soit Roi pour toujours !

4 – Quel accueil pour un roi !
Point d’abri, point de toit !
Dans sa crèche il grelotte de froid,
Ô pécheurs sans attendre la croix,
Jésus souffre pour toi !
Jésus souffre pour toi !

5 - Paix à tous ! Gloire au ciel !
Gloire au sein maternel,
Qui, pour nous en ce jour de Noël,
Enfanta le Sauveur éternel,
Qu’attendait Israël !
Qu’attendait Israël !

Pour écouter les partitions Finale (en .mus), télécharger le logiciel gratuit Finale Notepad pour MAC et PC
douce-nuit
645

Vivre le Temps Pascal

Prières

  • Regina Coeli
    Par anonyme

  • Te Deum
    Par Anonyme

Catéchèses

  • Voici l'Agneau de Dieu !
    Par aiderpretres.fr

  • Pourquoi chercher parmi les morts ?
    Par M. Philippe Bonnichon

Parmi les chants...