Homélie : Garder son coeur ouvert pour un "oui" sans cesse répété

Cette homélie a été prononcée par le
Père Guy Lecourt, prêtre du diocèse de Versailles

La conduite du Seigneur est étrange, disent les compatriotes du prophète Ezéchiel. Et de fait, les textes de ce dimanche en sont l’illustration.

Jésus, qui était dans la condition de Dieu s’est dépouillé pour prendre la condition d’esclave, dit l’hymne de St Paul aux Philippiens (sans doute l’une des hymnes liturgiques les plus anciennes du christianisme).

« Les voleurs et les prostituées vous précèdent dans le Royaume des cieux » dit Jésus aux responsables religieux de son peuple.

Pour qui donc ces paroles sont-elles étranges ?

Peut-être pour certains qui se sont fait un Dieu à leur image. C’était bien l’attitude des chefs des prêtres et des anciens qui n’estimaient pas le besoin de se convertir lorsque Jean-Baptiste les y invitait : en quoi des gens qui suivaient fidèlement les prescriptions de la Loi donnée par Moïse et donc par Dieu avaient-ils besoin de conversion ? Une espèce de suffisance les empêche de se remettre en question. Ils savent ce qu’il en est des choses de Dieu et ils ne peuvent plus voir autre chose que leurs propres certitudes. C’est ce que leur reproche Jésus : « Même après avoir vu Jean-Baptiste vivant selon la justice…même après avoir vu la conversion des pécheurs…vous n’avez pas voulu croire. »

Les publicains et les prostituées ont réagi tout autrement. Ce sont des pécheurs publics, certes et ce n’est pas cela que Jésus complimente. Ils sont comme le premier fils de la parabole : ils ont commencé par refuser de travailler à la vigne : jusque-là, rien d’admirable ! Seulement voilà : Jean Baptiste les a touchés, ils ont écouté sa parole et ils se sont convertis, ils ont changé leur vie. Ce n’est pas parce qu’ils sont pécheurs qu’ils entrent dans le Royaume, mais parce qu’ils se sont convertis. Se sachant pécheurs et ayant un sentiment très vif de leur indignité, de leur pauvreté, ils étaient sans doute plus aptes à se convertir, ils avaient les oreilles et le cœur plus prêts à s’ouvrir.

Les oreilles et le cœur prêts à s’ouvrir, voilà l’attitude fondamentale du croyant dans la Bible.

Lorsque la plupart d’entre nous ont dit ‘oui’ au Seigneur, ‘je veux te suivre’, ‘tu es mon Dieu’, c’était sincère. Mais bien vite, nous risquons de continuer à vivre sans trop nous soucier de la volonté de Dieu. Bien sûr, il y a souvent coïncidence entre nos actes et cette volonté de Dieu, mais lorsque, entre elle et notre vouloir personnel, surgit une discordance, c’est ce dernier qui l’emporte : nous nous laissons entraîner par nos désirs et par nos caprices.

Or la vie chrétienne, le “oui” au Seigneur n’est pas de l’ordre d’une simple inscription, comme le second fils qui dit Oui à son Père et ne fait rien. C’est un vouloir vivant et continu, une acceptation constante et actuelle de la volonté de Dieu sur nous. C’est un ‘Oui’ sans cesse répété, une réponse à un appel personnel de Dieu. Cet appel varie selon les circonstances et c’est pourquoi Jésus demande que nous ayons les oreilles et le cœur ouverts chaque jour pour le suivre, sans que nous connaissions le chemin. Il faut donc savoir remettre en question ce que l’on fait, pour se maintenir toujours en état de disponibilité devant Dieu.

Comment ? Le seul moyen de connaître la volonté de Dieu, c’est de l’aimer, c’est de préférer cette volonté de Dieu à la sienne, de la rechercher dans Sa Parole (familiarité avec les Saintes Écritures), de méditer cette Parole écoutée et gardée dans son cœur. C’est aussi d’accepter d’entendre ce que dit notre Église, par ses responsables, qui indiquent un chemin, font des propositions. Enfin, c’est en ouvrant les yeux et étant attentif aux besoins de nos frères, puisque Dieu nous fait signe en eux.

Alors, même si nous avons pu avoir une première réaction de refus, nous goûterons combien il est bon et heureux d’aller travailler avec beaucoup d’autres à la vigne du Père, car Lui-même s’en réjouit.

AMEN !

dimanche 25 septembre 2011
Père Guy Lecourt

Préparer la messe de
La Pentecôte - Année C

Suggestions de chants pour cette célébration

Pentecôte

Le dimanche de la Pentecôte marque le dernier jour du temps pascal. C'est le jour de l’effusion de l’Esprit-Saint sur les Apôtres et du départ missionnaire de l’Eglise.
En savoir plus...


A la messe de la Pentecôte, après la deuxième lecture et avant la proclamation de l’Evangile, le missel prévoit de chanter la séquence de la Pentecôte :
Séquence de la Pentecôte - Viens, Esprit-Saint - Veni Sancte Spiritus:

  • Voir les lectures de la messe (AELF)
  • Repères liturgiques
  • Vivre le Temps Pascal

    Prières

    • Regina Coeli
      Par anonyme

    • Te Deum
      Par Anonyme

    Catéchèses

    • Voici l'Agneau de Dieu !
      Par aiderpretres.fr

    • Pourquoi chercher parmi les morts ?
      Par M. Philippe Bonnichon

    Parmi les chants...

    We have more and more non-French speaking visitors on our site. This is why we wanted to offer, as far as our abilities allow us to do so, assistance for all those of you who wish to communicate with us in English, whether regarding our website's support or for questions about the way it works.
    Our team of volunteers is still very small, and we will do our best to answer you as quickly as possible ... but we hope for your indulgence if the response time seems a little long !

    We hope you enjoy your visit on aiderpretres.fr. God bless you !