Homélie : « Ne saviez-vous pas qu'il me faut être chez mon Père ? »

Cette homélie a été prononcée par le
Père Guy Lecourt, prêtre du diocèse de Versailles

Pourquoi la liturgie de ce Dimanche, présentant en exemple la Sainte Famille, a-t-elle choisi ce récit de l’Évangile où il est question, si ce n’est d’une fugue du Seigneur du moins d’un comportement qui aurait lieu d’inquiéter bien des parents ?

Est-ce bien l’intention de l’évangéliste St Luc ? Si l’on regarde bien, son Évangile commence au Temple de Jérusalem, avec Zacharie, prêtre officiant ce jour-là, qui deviendra, à la suite de l’intervention de l’ange Gabriel, père de Jean-Baptiste. Ce même Évangile se termine au Temple, où les Apôtres, le Christ les ayant quittés définitivement à l’Ascension, « étaient continuellement dans le Temple bénissant Dieu » (Lc 24,53).

Le Temple est le cœur de la foi juive. Jésus y est chez Lui. Présenté 40 jours après sa naissance (fêtée au 2 février), il y est présent de nouveau à la « Bar Mitzva », âge où le jeune juif devient « un fils du précepte ».

Venons-en aux pauvres parents. Le retour à Nazareth, distante de 110 Km, prenait trois jours. Il se faisait par groupe de marcheurs : hommes, femmes, enfants. Ils se retrouvaient aux étapes pour les repas et la nuit. Ne l’ayant pas retrouvé, Marie et Joseph retournent à Jérusalem, angoissés : c’est leur enfant et de plus Dieu leur a confié la mission de l’élever. Quels sont ceux qui en d’autres circonstances attendront le troisième jour pour retrouver ce même Jésus ? Les Apôtres, bien sûr, et sans doute Marie. Luc n’annonce-t-il pas la Pâque à venir où Jésus, après s’être donné Pain de Vie à la Sainte Cène, donnera sa vie pour ressusciter le troisième jour ?

Il y a davantage encore dans ce beau passage d’Évangile. Quelle est la question de Marie à son Fils Jésus ? « Enfant, pourquoi as-tu agi ainsi envers nous ? Vois, ton père et moi nous te cherchions angoissés ? » De quel père s’agit-il ? De Joseph. Il leur dit : « Pourquoi donc me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon père ! » De quel père s’agit-il ? De Dieu. En deux phrases, Luc exprime le merveilleux mystère de l’Incarnation du Fils de Dieu : homme Joseph, son père adoptif ; Dieu par son Père céleste.

Marie ne comprend pas tout, mais devine le mystère auquel elle avait accepté de participer plus de 12 ans auparavant. Elle n’a pas fini de le comprendre. Il faudra encore qu’elle passe par la mort de son Fils pour découvrir sa Résurrection et comprendre définitivement le dessein miséricordieux de Dieu.

Pour l’heure, elle garde tout cela en son cœur.

Marie, Joseph et Jésus sont repartis pour Nazareth où jusqu’à environ 30 ans, Jésus restera auprès d’eux, dans le cadre quotidien de la vie en famille, grandissant en sagesse, en taille et en grâce sous le regard de Dieu et des hommes : quel beau résumé du parcours de l’enfance à l’âge adulte !

AMEN !

dimanche 28 décembre 2008
Père Guy Lecourt

Vivre le Temps Pascal

Prières

  • Regina Coeli
    Par anonyme

  • Te Deum
    Par Anonyme

Catéchèses

  • Voici l'Agneau de Dieu !
    Par aiderpretres.fr

  • Pourquoi chercher parmi les morts ?
    Par M. Philippe Bonnichon

Parmi les chants...

We have more and more non-French speaking visitors on our site. This is why we wanted to offer, as far as our abilities allow us to do so, assistance for all those of you who wish to communicate with us in English, whether regarding our website's support or for questions about the way it works.
Our team of volunteers is still very small, and we will do our best to answer you as quickly as possible ... but we hope for your indulgence if the response time seems a little long !

We hope you enjoy your visit on aiderpretres.fr. God bless you !