Homélie : « Toute chair verra le salut de Dieu... »

Cette homélie a été prononcée par le
Père Guy Lecourt, prêtre du diocèse de Versailles

« Toute chair verra le salut de Dieu… » (Lc 3,6)

Le début solennel de cet Évangile manifeste l’irruption de la Parole de Dieu dans l’Histoire. C’était au temps de l’empereur Tibère, du gouverneur Ponce Pilate, des princes Hérode, Philippe et Lysanias, des grands prêtres Hanne et Caïphe, bref les responsables politiques et religieux du temps. Alors, « il y eut une parole de Dieu sur Jean, fils de Zacharie, dans le désert ». La foi chrétienne, repose non pas sur des idées, mais sur quelqu’un, Dieu, qui annonce la venue de Jésus et qui va s’insérer dans une histoire.

Et justement, dans cet Évangile, on ne parle pas de Jésus, mais quelque chose se prépare qui va bouleverser le monde. Et Jean se met en mouvement : il parcourt la région fertile du Jourdain, en bordure du désert, proclamant un « plongeon », une immersion (ce que signifie le mot Baptême, « baptisoma ») de conversion, de retournement pour le pardon des péchés. Ainsi s’accomplit la prophétie d’Isaïe. Dieu est fidèle et sa parole réalise toujours ce qu’elle dit.

Tous les textes de ce 2ème dimanche de l’Avent sont tournés vers l’avenir. Ils annoncent un évènement qui vient, qui sera joyeux parce que le peuple, proclamait Baruch, sera conduit par Dieu « à la lumière de sa gloire et escorté de sa miséricorde et de sa justice ».

Oui, c’est bien beau tout cela, mais cela tarde à venir car le monde est loin d’être transformé et il est encore, en bien des endroits de la planète, en pleine souffrance ! C’est vrai.

Mais par sa venue dans notre monde, par son ministère, par sa mort sur la Croix et par sa Résurrection, le Christ, Jésus, Fils de Dieu, a inauguré le Royaume de Dieu ; Il en a donné les signes, mais ce ne sont encore précisément que des signes : nous n’avons que les arrhes, comme un début du Royaume (en effet, un acompte, c’est une somme d’argent que l’on avance quand on achète quelque chose). Jésus a bien vaincu le mal et la mort, mais le mal et la mort sont encore à l’œuvre dans ce monde. Il n’empêche que des signes encourageants sont également à l’œuvre et il ne tient souvent qu’à nous et à l’aide que nous apporte le Seigneur de les voir se manifester et même d’être appelés à en être acteurs. Ces temps de préparation à Noël sont particulièrement favorables : solidarité, partage, mobilisation contre toutes formes de maux que sont les maladies, le chômage, les précarités… Ainsi, resto du cœur, accueil des malheureux qui viennent s’adresser au Secours Catholique ; visite aux prisonniers et colis de Noël à leurs enfants ; visites aux personnes isolées, repas de Noël ; Téléthon, bref, vous pourriez en trouver d’autres.

Que Dieu seul puisse établir définitivement le Royaume ne doit pas nous démobiliser. Avez-vous remarqué la prière de Paul pour les chrétiens de Philippe : « Je demande que votre amour vous fasse progresser de plus en plus dans la connaissance vraie et parfaite clairvoyance qui vous feront discerner ce qui est le plus important ».

Qu’est-ce qui est le plus important dans notre vie ? Des personnes ou des choses ? Avec ou sans Dieu ? Pour moi ou pour d’autres aussi ? Pour tout de suite ou pour plus longtemps ?

L’Évangile d’aujourd’hui se termine par une parole pleine d’espérance et ouverte à toute l’humanité : « Toute chair verra le salut de Dieu ». Toute chair désigne tous les hommes et les femmes. Puissions-nous, par notre charité, hâter la venue du Règne de Dieu et que nous, chrétiens ensemble, puissions témoigner de cet amour universel et total de Dieu pour tous.

AMEN !

dimanche 06 décembre 2009
Père Guy Lecourt

Vivre le Temps Pascal

Prières

  • Regina Coeli
    Par anonyme

  • Te Deum
    Par Anonyme

Catéchèses

  • Voici l'Agneau de Dieu !
    Par aiderpretres.fr

  • Pourquoi chercher parmi les morts ?
    Par M. Philippe Bonnichon

Parmi les chants...

We have more and more non-French speaking visitors on our site. This is why we wanted to offer, as far as our abilities allow us to do so, assistance for all those of you who wish to communicate with us in English, whether regarding our website's support or for questions about the way it works.
Our team of volunteers is still very small, and we will do our best to answer you as quickly as possible ... but we hope for your indulgence if the response time seems a little long !

We hope you enjoy your visit on aiderpretres.fr. God bless you !