Homélie : Tenir bon au milieu des évènements de ce monde

Cette homélie a été prononcée par le
Père Guy Lecourt, prêtre du diocèse de Versailles

Dans l’Évangile de ce Dimanche, Jésus annonce des évènements terribles : des guerres, des tremblements de terre, et çà et là, des épidémies de peste et des famines, des faits terrifiants ! Cela a-t-il beaucoup changé aujourd’hui, à regarder les derniers journaux télévisés ou à écouter les dernières nouvelles à la radio ? Cela peut nous faire peur ou nous attrister voire même nous bouleverser.

Eh bien justement, Jésus Lui-même décrit ces évènements. Il le fait au moyen d’un genre littéraire qu’on assimile trop vite dans notre mentalité à la fin du monde : le genre littéraire « apocalyptique » (du grec : Apokalupto, apokaluptw : découvrir, dévoiler ce qui est voilé ou couvert ; d’où révéler, mettre à nu et porter à la connaissance, rendre manifeste).

Cette manière d’écrire invite à ne pas en rester aux évènements, mais à voir dans ces évènements la présence de Dieu qui transforme le monde pour former un monde de justice et de paix. Jésus, qui est Dieu, sait très bien que le monde est inachevé, mais plus encore que le cœur de l’homme est malade : il peut faire du mal. Dieu ne l’en empêche pas parce qu’Il le veut libre : alors certains vont profiter de cette liberté pour faire du bien autour d’eux et Dieu s’en réjouit. D’autres ne savent pas profiter de cette liberté et ils font du mal : ils veulent toujours avoir plus ; ils refusent de partager avec ceux qui n’ont pas grand-chose ; ils abiment, ils salissent, ils détruisent ; ils veulent toujours dominer et écraser les autres : ils sèment le malheur !

Mais est-ce que Dieu nous abandonne ?
Non ! Bien sûr ! Même s’il nous arrive des malheurs ou qu’on nous maltraite parce qu’on est chrétien et qu’on veut vivre comme Jésus, Dieu est là. « Mettez-vous bien dans la tête… » (Dans vos cœurs, est-il écrit), dit Jésus, que je serai là pour vous défendre.

Jésus n’a cependant pas dit que ce serait toujours facile et que nous n’aurons plus rien à faire : il nous dit qu’il faudra aussi porter notre croix : c'est-à-dire, être courageux pour Lui rester fidèle, pour mettre en pratique ses paroles qui nous invitent à mieux aimer, à pardonner, à aider et servir ceux qui en ont besoin ou qui souffrent. Parce que nous tiendrons bon, Il nous donnera sa vie et nous serons plus forts contre le mal. N’ayons donc pas peur de tout ce qui arrive et au contraire, faisons de plus en plus confiance à Jésus qui a vaincu la mort en ressuscitant et qui veut que nous vivions comme Lui ; Il nous a promis de nous aider si nous Lui demandons.

C’est donc un message d’espérance qu’Il nous donne lorsqu’Il dit : « Pas un seul cheveu de votre tête ne sera perdu ! » Pourtant, un cheveu, qu’est-ce que c’est ? Quand ils sont trop longs, on les coupe : ça veut dire qu’ils ne valent pas grand-chose ; et pourtant Jésus nous garantit qu’il veille sur eux ! A plus forte raison, combien plus Il veillera sur chacun d’entre nous !

« C’est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie » dit-Il encore. Celui qui est persévérant, c’est celui qui ne dévie pas du choix qu’il a fait de suivre Jésus et qui Lui est fidèle et loyal, qui compte sur Lui. Cela suppose une grande confiance et une grande intimité avec Jésus qui nous donne son Esprit-Saint. Prions-le chaque jour et, à présent, réjouissons-nous, rendons-Lui grâce en L’accueillant : Il vient pour chacun de nous : Lui Il est fidèle.

AMEN !

dimanche 14 novembre 2010
Père Guy Lecourt

Vivre le Temps ordinaire

Prières

  • Cantique de Syméon
    Par l'Evangile selon Saint Luc

  • Ame du Christ, sanctifie-moi
    Par Saint Ignace de Loyola

  • Prière du soir
    Par Anonyme

  • Prière à Notre-Dame du sacerdoce
    Par la mission thérésienne

  • Offrande de la journée
    Par Guy de Larigaudie

  • Prière pour la paix
    Par Saint François d'Assise

  • Prière avant l'étude
    Par Saint Thomas d'Aquin

  • Prière du matin
    Par Anonyme

  • Mon Père, je m'abandonne à toi
    Par Charles de Foucauld

  • Le jour se lève, ô Père
    Par le Père Charles Delhez

Parmi les chants...

We have more and more non-French speaking visitors on our site. This is why we wanted to offer, as far as our abilities allow us to do so, assistance for all those of you who wish to communicate with us in English, whether regarding our website's support or for questions about the way it works.
Our team of volunteers is still very small, and we will do our best to answer you as quickly as possible ... but we hope for your indulgence if the response time seems a little long !

We hope you enjoy your visit on aiderpretres.fr. God bless you !