Homélie : Ensemble, devenir le Peuple de l'Alliance

La Cananéenne (Mt 15, 21-28)

Cette homélie a été prononcée par le
Père Guy Lecourt, prêtre du diocèse de Versailles

« O femme, grande est ta foi… »

Étonnant que cette attitude distante, à la limite du mépris, que celle de Jésus envers cette Cananéenne. Jésus la justifie d’une certaine manière en répondant à cette païenne “ qu’Il est venu pour les brebis perdues d’Israël ”, et en cela, Il accomplit bien la prophétie d’Ezéchiel : « Oui, je le déclare, moi, le Seigneur Dieu : La brebis perdue, je la chercherai ; l’égarée, je la ramènerai ; celle qui est blessée, je la soignerai : celle qui est faible, je lui rendrai ses forces » (Ez 34, 16).

La femme ne semble pas être atteinte ni par son silence ni par cette parole : elle ne pense qu’à sa fille, tourmentée par un démon et passe au-dessus de cette attitude qui pourrait lui paraître humiliante. Elle reconnaît l’Alliance de Dieu avec un peuple, mais elle affirme également l’universalisme de l’Amour de ce Dieu qui guérit et qui sauve tout homme.

Isaïe l’exprimait bien ainsi dans la première lecture qui nous a été proposée aujourd’hui : « Mon salut est proche, il vient… et il vient pour tous et en particulier pour tous les étrangers qui s’attachent au service du Seigneur pour l’amour de son nom (c’est à dire, par amour pour Lui). Et Je les rendrai heureux dans ma maison de prière…maison de prière pour tous les peuples… » (Is 56, 1.6-7). Oracle que Jésus reprendra pour justifier sa colère contre les marchands qui se sont installés sur le parvis du Temple réservé à la prière des non-Juifs. (Mt 21, 13)

Jésus admire la foi de cette femme : « O femme ! Grande (megalh - mègalè !) est ta foi ; que tout se fasse pour toi comme tu le veux ! Et à l’heure même, sa fille fut guérie ». Jésus se montre bien aussi le pasteur qui guérit toute brebis, fut-elle extérieure à son peuple.

Quand à son peuple, Paul nous fait état de ce mystère qui reste toujours d’actualité aujourd’hui encore. Pourquoi ce peuple qui avait été choisi par Dieu Lui-même et qui avait été comblé de dons, de promesses, n’a pas reconnu son pasteur ? Les dons de Dieu restant irrévocables, Paul en conclut que les païens ont alors profité de la miséricorde de Dieu afin que le peuple juif obtienne aussi cette miséricorde.

Nous devons nous souvenir de ce comportement de Jésus et adopter son ouverture d’esprit. C’est la confiance en Dieu qui est le premier critère d’appartenance à la communauté chrétienne et chaque personne y a sa place. Il faut donc refuser de s’enfermer dans un communautarisme qui marginalise, crée des exclusions. Tout particularisme qui n’enrichit pas mais empêche de communiquer… tout refus d’accueillir quelqu’un pour la seule raison de sa différence sociale, citoyenne, ethnique, culturelle, politique même… ne peuvent que détruire l’œuvre d’unité que patiemment l’Esprit-Saint, l’Esprit de Pentecôte, a fait souffler sur l’humanité sauvée de ses divisions et de ses guerres par Jésus Lui-même.

Notre Église est appelée à témoigner que le salut de Dieu s’adresse à tous les êtres humains. Tous sont invités à vivre en fils et filles du même Père et à devenir peuple de l’Alliance.

Notre Cananéenne l’annonçait.

En cette Eucharistie dominicale, rejoignons le Seigneur de tous qui nous appelle autour de Lui pour nous donner cette force de communion.

AMEN !

dimanche 14 août 2011
Père Guy Lecourt

Vivre le temps du Carême

Prières

  • Miserere
    Par le Psalmiste

  • Que rien ne me détourne de Toi
    Par le cardinal J. H. Newman

  • Ame du Christ, sanctifie-moi
    Par Saint Ignace de Loyola

  • Quand la nuit est là
    Par le Père Christian de Chergé

  • Pour la Croix glorieuse
    Par Venance Fortunat

  • J'ai soif !
    Par la Bse Mère Teresa

Catéchèses

  • Qu'est-ce que se convertir ?
    Par le Pape émérite Benoit XVI, extraits d'audiences générales

Parmi les chants...

We have more and more non-French speaking visitors on our site. This is why we wanted to offer, as far as our abilities allow us to do so, assistance for all those of you who wish to communicate with us in English, whether regarding our website's support or for questions about the way it works.
Our team of volunteers is still very small, and we will do our best to answer you as quickly as possible ... but we hope for your indulgence if the response time seems a little long !

We hope you enjoy your visit on aiderpretres.fr. God bless you !