Homélie : Privilégier l'un ou l'autre commandement ?

Cette homélie a été prononcée par le
Père Guy Lecourt, prêtre du diocèse de Versailles

« Quel est le grand commandement ? »
« Tu aimeras… »

Encore une fois, les pharisiens et les spécialistes de la Loi veulent déstabiliser Jésus en le mettant à l’épreuve.

“ Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? “ Autrement dit, la Loi de Moïse opposerait-elle l’amour de Dieu à l’amour de l’homme, en instaurant une rivalité entre l’un et l’autre ? Or il se trouve précisément que, dans la grande tradition d’interprétation rabbinique, il n’est évidemment pas question de négliger ou à l’inverse de préférer tel ou tel commandement de la Loi. Il est même important de lire l’ensemble des prescriptions de Moïse en tenant compte du fait que chacune d’entre elles est de grande valeur et doit faire l’objet d’une attention toute particulière.
Le piège tendu est donc celui de la tentation de prendre le risque de privilégier un commandement par rapport à un autre, ce qui ne prendrait pas en considération l’ensemble de la Loi.
Jésus répond d’abord en citant des versets de la Loi connus de ses interlocuteurs. Et dans le choix des citations, il opère un rapprochement articulé autour du verbe “aimer” : “Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ton intelligence” (Dt 6, 5) et puis : “ Tu aimeras ton prochain comme toi-même. ” (Lv 19, 18). Pour Jésus, l’option est de s’en tenir à cette règle d’interprétation qui va à l’essentiel de la Loi : là où ne se vit pas l’exigence d’aimer Dieu et d’aimer son prochain en même temps, là n’est pas réalisé le commandement de la Loi.

Mais qu’est-ce qu’aimer ?

Dans son Encyclique « Dieu est Amour”, §.3, Benoît XVI présente trois mots qu’utilise la Bible pour parler de l’amour.
“Eros”, que seul utilise deux fois l’Ancien Testament. Il désigne le désir qui attire et donne le plaisir, avant-goût du bonheur définitif auprès de Dieu. Il convient de le discipliner, de le purifier pour le conduire à sa vraie grandeur qui est union harmonieuse entre le corps et l’esprit, mais aussi communion avec l’autre, et non seule satisfaction de ses instincts.
“Philia”, qui concerne l’amour d’amitié et qui est utilisé et approfondi dans l’Évangile de Jean pour exprimer le rapport de Jésus avec ses disciples.
“Agapè”, qui est découverte de l’autre, dépassant le caractère égoïste et possessif, cherchant son profit et non le soin et le bien de l’être aimé. Il donne, au prix de renoncements, mais aussi sait recevoir de l’autre. Il remplit de joie simple et conduit au bonheur paisible.

Aimer Dieu et aimer son prochain ne sont jamais en rivalité puisque tous deux ont leur source en Dieu Lui-même. Il est Amour (1 Jn 4, 7). C’est Lui, comme le rappelait la 1ère Lecture, qui aime l’étranger, la veuve et l’orphelin et qui me demande de les aimer et de l’aimer, Lui, comme Lui-même les aime. Ou encore, de l’aimer comme moi-même, c'est-à-dire, de m’identifier au prochain, de l’aimer comme si c’était moi. Toute la Parole de Dieu contenue dans l’Écriture dépend de ces deux commandements. Ils sont, chez ceux qui aiment en vérité, la signature de la présence de Dieu.

Quelques temps plus tard, au cours de sa Passion, Jésus va mettre en pratique ce double commandement de l’amour. Avec l’Esprit-Saint qu’Il nous a donné, jamais sans Lui, suivons-le sans crainte.

AMEN !

dimanche 23 octobre 2011
Père Guy Lecourt

Vivre le Temps ordinaire

Prières

  • Cantique de Syméon
    Par l'Evangile selon Saint Luc

  • Ame du Christ, sanctifie-moi
    Par Saint Ignace de Loyola

  • Prière du soir
    Par Anonyme

  • Prière à Notre-Dame du sacerdoce
    Par la mission thérésienne

  • Offrande de la journée
    Par Guy de Larigaudie

  • Prière pour la paix
    Par Saint François d'Assise

  • Prière avant l'étude
    Par Saint Thomas d'Aquin

  • Prière du matin
    Par Anonyme

  • Mon Père, je m'abandonne à toi
    Par Charles de Foucauld

  • Le jour se lève, ô Père
    Par le Père Charles Delhez

Parmi les chants...

We have more and more non-French speaking visitors on our site. This is why we wanted to offer, as far as our abilities allow us to do so, assistance for all those of you who wish to communicate with us in English, whether regarding our website's support or for questions about the way it works.
Our team of volunteers is still very small, and we will do our best to answer you as quickly as possible ... but we hope for your indulgence if the response time seems a little long !

We hope you enjoy your visit on aiderpretres.fr. God bless you !