Homélie : Laisser naître en nous l'enfant de Dieu que nous sommes

La Nativité (Lc 2, 1-14)

Cette homélie a été prononcée par le
Père Guy Lecourt, prêtre du diocèse de Versailles

Quel contraste, frères et sœurs, entre la volonté de puissance de l’Empereur Auguste qui veut “recenser toute la terre” et la naissance d’un enfant, dans un petit village, loin des palais, dans le grand dénuement d’une étable. D’un côté, un empereur qui veut se faire dieu, de l’autre un Dieu qui veut se faire homme. D’un côté un puissant qui n’a que faire des personnes (si ce n’est d’en savoir le nombre pour qu’elles payent leurs impôts), de l’autre un bébé dans une mangeoire qui attire à lui les gens simples qui deviendront témoins et porteurs de cette merveilleuse et incroyable initiative de Dieu : vous avez au milieu de vous un “Sauveur” qui est le “Messie” c'est-à-dire le “rempli de Dieu” et qui est “Kurios”, “Seigneur”, titre divin.

Voici donc comment Dieu Lui-même se fait accessible à nous. « Personne n’a été empêché de l’aborder par la hauteur de son pouvoir. Il est apparu banal et pauvre, Lui qui s’est offert à tous pour leur salut. Car dans la crèche, c’est le Verbe de Dieu qui se présente au moyen du corps, afin que “l’ignorant” aussi bien que “l’intellectuel” puisse accéder à cet aliment qui nous sauve… » Théodore d’Ancyre, 1360-1361.

Alors, frères et sœurs bien-aimés, à quel monde voulons-nous appartenir ? Celui d’Auguste ou celui de Jésus ? Bien sûr, ma question est un peu simpliste, mais elle veut nous inviter à choisir entre ce qui est essentiel : aimer, faire du bien, donner du bonheur en restant humble, attentif et ingénieux, généreux et joyeux…et ce qui passe et laisse un vide dans nos cœurs et nos existences. Une fois homme, Jésus nous invitera à le suivre. Pourquoi ? Pour faire naître en nous l’enfant de Dieu que nous sommes, appelé à imiter comme un frère et à vivre à sa manière dans la joie d’aimer.

Ne tardons pas à choisir et si nous craignons de ne pas avoir assez de courage ou de force, sachons que c’est bien pour cela qu’Il se donne encore aujourd’hui en nourriture non plus dans une mangeoire mais par la Parole et par le Pain de cette Eucharistie. N’est-Il pas le Sauveur qui nous libère de tout ce qui est creux, sans importance, polluant ou destructeur et qui laisse profondément triste ? N’est-Il pas Celui qui nous fait communier à une multitude des frères et sœurs dans la foi et en particulier à ceux qui sont réunis avec nous ce soir : malgré nos nombreuses activités et préoccupations, ne sommes-nous pas venus pour Lui et pour goûter autour de Lui un peu de Paix et d’amitié ? Mais Il nous appelle aussi à les vivre avec ceux qui ne sont pas là avec nous.

Remercions-Le de la lumière et la force de son amour en cette nuit.

AMEN !

samedi 24 décembre 2011
Père Guy Lecourt

Vivre le Temps ordinaire

Prières

  • Cantique de Syméon
    Par l'Evangile selon Saint Luc

  • Ame du Christ, sanctifie-moi
    Par Saint Ignace de Loyola

  • Prière du soir
    Par Anonyme

  • Prière à Notre-Dame du sacerdoce
    Par la mission thérésienne

  • Offrande de la journée
    Par Guy de Larigaudie

  • Prière pour la paix
    Par Saint François d'Assise

  • Prière avant l'étude
    Par Saint Thomas d'Aquin

  • Prière du matin
    Par Anonyme

  • Mon Père, je m'abandonne à toi
    Par Charles de Foucauld

  • Le jour se lève, ô Père
    Par le Père Charles Delhez

Parmi les chants...

We have more and more non-French speaking visitors on our site. This is why we wanted to offer, as far as our abilities allow us to do so, assistance for all those of you who wish to communicate with us in English, whether regarding our website's support or for questions about the way it works.
Our team of volunteers is still very small, and we will do our best to answer you as quickly as possible ... but we hope for your indulgence if the response time seems a little long !

We hope you enjoy your visit on aiderpretres.fr. God bless you !