Homélie : Annoncer l'Evangile

Cette homélie a été prononcée par le
Père Guy Lecourt, prêtre du diocèse de Versailles

Aujourd’hui, nous commençons la lecture de l’évangile de Marc. L’Évangile débute, comme pour le premier livre de la Bible, la Genèse précisément par le terme « Commencement ». « Au Commencement, quand Dieu fit le ciel et la terre… ». Ce mot-là, en hébreu, a une saveur toute particulière : mot à mot, il signifie « en-tête » bêreschitt (ou il y a le mot rosch qui signifie « tête ». Rosh ha Chanah, le nouvel an juif). On pourrait presque imaginer, avec un anthropomorphisme un peu audacieux : « Dans la tête [sous-entendu de Dieu] … Eh bien, qu’est-ce que Dieu avait en-tête ? Réponse : un Beau Message, mot à mot, eu-aggeliou : eu = bon, beau et aggeliou, même racine que ange, messager : bref, un « Évangile ».

Et quelle est donc ce Beau Message ? C’est une histoire qui donnera la joie au cœur à ceux qui l’entendront. C’est celle d’une personne, Jésus, mort et ressuscité, vivant dans son Église. Il ne s’agit pas d’une œuvre de fiction ou d’un ensemble de réflexions pieuses ou philosophiques, mais d’un récit concernant un homme, Jésus de Nazareth, qui a réellement existé et qui continue à vivre à la droite de Dieu.

A la différence de Matthieu et de Luc, Marc n’envisage pas de faire une biographie de Jésus. Il ne raconte ni sa naissance, ni sa jeunesse, ni la plus grande partie de sa vie. Il veut nous révéler qui est cet homme, Jésus, et dès le début de son Évangile, il Le qualifie de Christ et Fils de Dieu. Et tous les récits de cet Évangile vont nous dévoiler petit à petit des aspects de la personne de Jésus à travers ses paroles, ses attitudes, ses gestes, ses miracles, jusqu’à sa Passion et la fin de sa vie terrestre. Lorsqu’il est mort, à la finale de l’Évangile, c’est un païen, le centurion romain, préposé à la crucifixion, qui s’écriera : « Vraiment cet homme était Fils de Dieu ! » (Mc 15,39). Écrivant après Pâques, l’auteur ne parle pas d’un mort, mais d’un vivant. La foi de Pâques éclaire tout le récit. Celui-ci n’est compréhensible qu’à cette même lumière. L’évangile est d’abord une Bonne Nouvelle qu’un croyant adresse à un autre croyant : voilà de quoi nourrir notre foi aujourd’hui.

Mais garderons-nous cette Bonne Nouvelle pour nous, entre nous ? Dieu n’a-t-Il pas besoin de nous, malgré nos faiblesses, pour être témoins de ce que l’Évangile a fait naître et vivre en nous ? Joyeux, confiants, sûrs des paroles et des gestes du Fils de Dieu, nous pouvons dire combien Il nous libère et nous fait entrer déjà dans un Royaume où l’amour est partout présent. Encore faut-il que nous nous laissions transformer par lui : c’est cela, d’une certaine manière, « Préparer les chemins du Seigneur, aplanir sa route » ; avec l’aide de la grâce de l’Esprit Saint, rejeter, purifier, assainir, corriger toute conduite qui serait contraire à l’Évangile.

La mission d’annoncer et de vivre selon ce Message, n’est-ce pas ce qui est confiée à tant d’entre nous engagés dans l’éducation et l’éveil à la foi d’enfants, de jeunes et même d’adultes, catéchumènes ou simples membres de notre entourage.

Lisons et relisons ces récits de Marc. Goûtons-les. Devenons des « familiers » des paroles de Jésus ; repérons ses gestes et attitudes. Méditons, contemplons, partageons-les à plusieurs, prions-les lorsqu’ils nous paraissent ardus, exigeants : sachons que c’est toujours pour notre bien.

Alors, nous aurons le désir de les faire connaître et d’être contagieux de ce formidable souffle d’amour qui a sa source en Dieu. Ne nous a-t-Il pas comblé de son Esprit à notre Baptême et notre Confirmation ? Ne les laissons pas dormir !

AMEN !

dimanche 04 décembre 2011
Père Guy Lecourt

Préparer la messe de
La Pentecôte - Année C

Suggestions de chants pour cette célébration

Pentecôte

Le dimanche de la Pentecôte marque le dernier jour du temps pascal. C'est le jour de l’effusion de l’Esprit-Saint sur les Apôtres et du départ missionnaire de l’Eglise.
En savoir plus...


A la messe de la Pentecôte, après la deuxième lecture et avant la proclamation de l’Evangile, le missel prévoit de chanter la séquence de la Pentecôte :
Séquence de la Pentecôte - Viens, Esprit-Saint - Veni Sancte Spiritus:

  • Voir les lectures de la messe (AELF)
  • Repères liturgiques
  • Vivre le Temps Pascal

    Prières

    • Regina Coeli
      Par anonyme

    • Te Deum
      Par Anonyme

    Catéchèses

    • Voici l'Agneau de Dieu !
      Par aiderpretres.fr

    • Pourquoi chercher parmi les morts ?
      Par M. Philippe Bonnichon

    Parmi les chants...

    We have more and more non-French speaking visitors on our site. This is why we wanted to offer, as far as our abilities allow us to do so, assistance for all those of you who wish to communicate with us in English, whether regarding our website's support or for questions about the way it works.
    Our team of volunteers is still very small, and we will do our best to answer you as quickly as possible ... but we hope for your indulgence if the response time seems a little long !

    We hope you enjoy your visit on aiderpretres.fr. God bless you !