Homélie : Mets-en nous ton Esprit de feu !

Cette homélie a été prononcée par le
Père Guy Lecourt, prêtre du diocèse de Versailles

« Pensez-vous que je sois venu mettre la paix dans le monde ? Non, je vous le dis, mais plutôt la division ».

Voici des paroles qui peuvent nous laisser perplexes, tant elles vont à l’encontre de l’image que nous avons de Jésus, Prince de la Paix, pardonnant jusqu’à ses ennemis. Il dit encore : « Je suis venu apporter un feu sur la terre et comme je voudrais qu’il fut déjà allumé ! » Mais de quel feu veut-il enflammer la terre ou le cœur des hommes ?

C’est un feu qui purifie : il aide à choisir de suivre Jésus qui exclut toute haine, toute jalousie, tout mensonge, tout rejet (surtout des petits, des malades, des socialement faibles), tout racisme de quelque nature qu’il soit et dénonce toute injustice, tout écrasement du pauvre. Il recherche la Paix non sans la vérité, l’unité non sans le pardon, la dignité qui n’est pas condescendance, mais profond respect de l’enfant de Dieu que chacun est.

Il est évident que de telles dispositions dérangent et suscitent des oppositions violentes dans la société bien sûr, où il est parfois très difficile d’appliquer cela et de dire sa foi, ou même, par exemple, d’exprimer, sans susciter la dérision, son refus de tout acte portant atteinte à la vie en son début ou en sa fin. Parfois même, elles provoquent dans les familles et particulièrement chez les parents, une résistance dissuasive, voire une hostilité envers celle ou celui qui a émis le désir de répondre à un appel du Christ et de se consacrer à Lui au service de ses frères. Feu qui purifie, oblige à choisir : « Si quelqu’un vient à moi sans haïr son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple » Luc 14, 26-27.

Alors, ce Jésus, impossible à suivre ? Trop dur ?

Encore une fois, si nous voulons le suivre par nous-mêmes comme un défi que nous nous donnons ou comme une conduite au terme de laquelle nous serons récompensés au vu de nos efforts et nos mérites, c’est peine perdue ! Tôt ou tard en effet notre nature humaine nous rattrapera et de plus, à travers l’attitude suffisante des pharisiens, Jésus a dénoncé cette manière de faire.

Vous avez bien entendu : « Je suis venu apporter un feu… » C’est donc à Jésus qu’il faut demander d’allumer ce feu en nous. Et Il n’attend que cela ; Il l’a initialisé à notre Baptême : « Vous, c’est dans l’Esprit que vous serez baptisés sous peu de jours » (Ac 1, 8) promet-Il à ses disciples au moment de les quitter à l’Ascension. Cet Esprit, n’est-il pas le feu de Pentecôte ?

Ce feu de l’Esprit ouvre à une vie nouvelle, à une autre fraternité formée de « ceux qui écoutent la parole et la mettent en pratique » et autour d’un même Père. Mon père, ma mère, mon épouse… me deviennent frères et sœurs autrement, selon l’Esprit d’amour de Dieu.

Donne-nous ton Esprit de force et de courage pour résister, accueillir les personnes et les évènements, et assumer nos responsabilités humaines et spirituelles d’enfants bien-aimés du Père

AMEN !

dimanche 18 août 2013
Père Guy Lecourt

Vivre le Temps Pascal

Prières

  • Regina Coeli
    Par anonyme

  • Te Deum
    Par Anonyme

Catéchèses

  • Voici l'Agneau de Dieu !
    Par aiderpretres.fr

  • Pourquoi chercher parmi les morts ?
    Par M. Philippe Bonnichon

Parmi les chants...

We have more and more non-French speaking visitors on our site. This is why we wanted to offer, as far as our abilities allow us to do so, assistance for all those of you who wish to communicate with us in English, whether regarding our website's support or for questions about the way it works.
Our team of volunteers is still very small, and we will do our best to answer you as quickly as possible ... but we hope for your indulgence if the response time seems a little long !

We hope you enjoy your visit on aiderpretres.fr. God bless you !