Catéchèse : Troisième Dimanche de l'Avent : "Réjouissez-vous, le Seigneur est proche !"

« Réjouissez-vous, le Seigneur est proche ! ».
C’est la joyeuse invitation qui retentit au coeur du troisième dimanche de l’Avent, le dimanche de « Gaudete ». Non seulement le Christ est venu, non seulement il viendra dans sa gloire, mais dès maintenant il vient ! C’est la source de notre joie…

 

Nuit étoilée

Au cours des deux premières semaines du temps de l’Avent, l’Eglise fait mémoire du peuple d’Israël et de sa persévérance dans l’espérance de la venue du Messie. Ce Messie promis par les prophètes devait être un Roi de justice et de paix. Avec Lui, le peuple d’Israël saurait enfin s’accorder pleinement avec Dieu dans la fidélité à l’alliance qui lui a été offerte. Il retrouverait alors son éminente dignité, la fierté de son élection et la gloire que lui assurerait le témoignage rendu à Dieu au milieu des nations.

Dès le premier dimanche de l’Avent, nous nous tournons vers le Christ qui est, pour nous, le Messie tant attendu par Israël. Nous rappelons sa venue parmi nous et sa présence au cœur de notre monde depuis sa naissance dans la nuit de Bethléem jusqu’à sa mort sur la Croix au calvaire. Invités à nous tourner vers l’avenir nous sommes en attente de son ultime retour. Notre espérance est celle de la manifestation plénière de sa gloire que tous les peuples pourront reconnaître pour que s’accomplisse la promesse d’un ciel nouveau et d’une terre nouvelle. Par le Christ, avec Lui et en Lui, Dieu sera tout en tous.

Cette espérance est celle que nous chantons dans la première préface de l’avent : 

« Le Christ notre Seigneur est déjà venu en prenant la condition des hommes
pour accomplir l’éternel dessein de l’amour du Père et nous ouvrir le chemin du salut.
Il viendra de nouveau revêtu de sa gloire
afin que nous possédions dans la pleine lumière
les biens promis que nous attendons en veillant dans la foi ».

Jean le Baptiste prêchant au désert - A Ivanov XIXe
Jean le Baptiste prêchant au désert - A Ivanov XIXe

Au troisième dimanche de l’Avent, dimanche de « Gaudete », voici que retentit une invitation à la joie réjouissez-vous, le Seigneur est proche. La source de cette joie nous est révélée dans le chant de la deuxième préface de l’Avent. Il n’est plus seulement question de deux venues du Seigneur, mais de trois : 

« Notre Seigneur est celui que tous les prophètes avaient chanté
celui que la Vierge attendait avec amour,
celui dont Jean-Baptiste a proclamé la venue et révélé la présence au milieu des hommes.
C’est lui qui nous donne la joie d’entrer dans le Mystère de Noël,
pour qu’il nous trouve quand il viendra vigilant dans la prière et rempli d’allégresse ».

Non seulement le Christ est venu, non seulement il viendra dans sa gloire, mais dès maintenant il vient. La liturgie de Noël n’est pas que le souvenir de la venue de Jésus à Bethléem, elle est un mémorial qui réactualise pour nous cette venue, qui nous la rend sacramentellement présente si nous la célébrons dans la foi au Dieu qui est, qui était et qui vient.

Le Christ nous offre d’entrer dans le Mystère de Noël parce qu’il répond déjà à notre attente pour nous maintenir dans une joyeuse et persévérante vigilance jusqu’à son retour glorieux. Comme il nous l’a promis, le Seigneur est avec nous. La prophétie d’Isaïe s’accomplit : 

« Réjouissez-vous, prenez courage,
voici votre Dieu il vient lui-même et va vous sauver ».
(première lecture du dimanche de « Gaudete »)

Nativité
La Nativité - P de Champaigne XVIIe

Cette joyeuse assurance est pour nous source de patience et de fermeté dans la foi (deuxième lecture).

Vient alors avec l’Evangile l’intervention de Jean-Baptiste. Avec lui, nous sommes entrainés à nous interroger et à prendre parti. Accorderons-nous notre confiance au Christ ou nous mettrons-nous en quête d’un autre Messie, d’un autre Sauveur ? La réponse de Jésus à Jean-Baptiste est une attestation de la mise en œuvre de sa puissance qui assure le triomphe de la vie sur le mal et sur la mort : 

« Les aveugles voient, les boiteux marchent,
les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent ».

Encore faut-il être assez conscient de sa faiblesse et humble pour faire pleinement confiance à la nouveauté que le Christ apporte au monde : 

«  La Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres.
Heureux celui qui ne tombera pas à cause de moi ».

Réjouissons-nous, le Seigneur est proche, le Seigneur vient. Préparons-nous à l’accueillir avec la simplicité et la confiance d’un cœur de pauvre. Nous connaitrons la joie de Noël, la joie d’accueillir dans la personne de Jésus le témoignage suprême de l’amour dont nous aime notre Père du ciel.

Vivre le Temps ordinaire

Prières

  • Cantique de Syméon
    Par l'Evangile selon Saint Luc

  • Ame du Christ, sanctifie-moi
    Par Saint Ignace de Loyola

  • Prière du soir
    Par Anonyme

  • Prière à Notre-Dame du sacerdoce
    Par la mission thérésienne

  • Offrande de la journée
    Par Guy de Larigaudie

  • Prière pour la paix
    Par Saint François d'Assise

  • Prière avant l'étude
    Par Saint Thomas d'Aquin

  • Prière du matin
    Par Anonyme

  • Mon Père, je m'abandonne à toi
    Par Charles de Foucauld

  • Le jour se lève, ô Père
    Par le Père Charles Delhez

Parmi les chants...

We have more and more non-French speaking visitors on our site. This is why we wanted to offer, as far as our abilities allow us to do so, assistance for all those of you who wish to communicate with us in English, whether regarding our website's support or for questions about the way it works.
Our team of volunteers is still very small, and we will do our best to answer you as quickly as possible ... but we hope for your indulgence if the response time seems a little long !

We hope you enjoy your visit on aiderpretres.fr. God bless you !