Depuis le 6 décembre 2018, notre hébergeur OVH arrête régulièrement notre site à l'improviste pour mettre à jour ses serveurs.
Nos demandes de rétablissement de nos services (coûteux !) restent sans réponse de sa part.
Nous sommes désolés de ces coupures répétées, indépendantes de notre volonté, et des désagréments qu'elles vous causent.
Soyez remerciés de votre patiente compréhension, et assurés de notre union de prière en cette attente de la naissance de Notre Sauveur.

Catéchèse : Les circonstances de la Passion de Jésus

Pour quels motifs Jésus a-t-il été mis à mort ? Comment était-il perçu par la foule, les autorités religieuses, les dirigeants politiques ? En quoi pouvait-il être dérangeant ? Car c’est bien à travers une histoire très humaine, à travers notre « pâte humaine », que s’est joué l’événement du Salut du monde...

Les Rameaux par Fra Angelico
Jésus acclamé par la foule. Les Rameaux par Fra Angelico

Jésus par sa vie, son enseignement, ses miracles a sans cesse provoqué l’admiration de la foule. A de nombreuses reprises il nous est dit «  qu’elle le tenait pour un prophète ». Jésus n’a pourtant jamais usé de démagogie à son égard tout au contraire : dès le début de sa vie publique, c’est un appel de conversion qu’il adressa à ses contemporains (Dès lors Jésus se mit à prêcher et à dire : " Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche.Mt 4,17) et sans cesse il appellera à plus de vérité, débusquant les faux-semblants (Alors des Pharisiens et des scribes de Jérusalem s'approchent de Jésus et lui disent :" Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens ? En effet, ils ne se lavent pas les mains au moment de prendre leur repas " – " Et vous, répliqua-t-il, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au nom de votre tradition ? En effet, Dieu a dit : Honore ton père et ta mère, et que celui qui maudit son père ou sa mère soit puni de mort. Mais vous, vous dites : Quiconque dira à son père ou à sa mère : " Les biens dont j'aurais pu t'assister, je les consacre ", celui-là sera quitte de ses devoirs envers son père ou sa mère. Et vous avez annulé la parole de Dieu au nom de votre tradition. Hypocrites ! Isaïe a bien prophétisé de vous, quand il a dit : Ce peuple m'honore des lèvres, mais leur coeur est loin de moi. Vain est le culte qu'ils me rendent : les doctrines qu'ils enseignent ne sont que préceptes humains.Mt 15,1s).

Un tel succès populaire mais aussi une telle exigence ont vite entraîné jalousies et incompréhensions (cf. A la vue du signe qu'il venait de faire, les gens disaient : " C'est vraiment lui le prophète qui doit venir dans le monde. " Alors Jésus, se rendant compte qu'ils allaient venir s'emparer de lui pour le faire roi, s'enfuit à nouveau dans la montagne, tout seul.Jn 6) et finalement l’hostilité des pharisiens et des chefs des prêtres qui « cherchaient à le faire mourir » (Dès ce jour-là donc, ils résolurent de le tuer.Jn 11,53). C'est une affaire de pouvoir. Or Jésus qui peut tout n'a voulu que le service.

Jésus devant Caïphe par Fra Angelico
Jésus devant Caïphe par Fra Angelico

C’est pourquoi, profitant de la trahison de Judas qui permettait de mettre la main sur Jésus de façon discrète, le Sanhédrin, présidé par Caïphe, le jugea et le condamna à mort pour blasphème (Le Grand Prêtre lui dit : " Je t'adjure par le Dieu Vivant de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu " - " Tu l'as dit, lui dit Jésus. D'ailleurs je vous le déclare : dorénavant, vous verrez le Fils de l'homme siégeant à droite de la Puissance et venant sur les nuées du ciel. " Alors le Grand Prêtre déchira ses vêtements en disant : " Il a blasphémé ! Qu'avons-nous encore besoin de témoins ? Là, vous venez d'entendre le blasphème ! Qu'en pensez-vous ? Ils répondirent: " Il est passible de mort.Mt 26,65-66) puisqu'étant homme, il se disait Dieu. L’évangéliste saint Matthieu prend soin de relever combien le procès fut partial puisque « les grands prêtres et le Sanhédrin tout entier cherchaient un faux témoignage contre Jésus en vue de le faire mourir » (Or, les grands prêtres et le Sanhédrin tout entier cherchaient un faux témoignage contre Jésus, en vue de le faire mourir.Mt 26,59) - épreuve qui révélerait au fond ce qu'il était vraiment.

Cependant, Israël, étant sous la domination romaine, ne pouvait mettre un homme à mort. Afin de mettre la sentence à exécution, ils le menèrent à Pilate, gouverneur de la Province. Celui-ci n’étant pas décidé à le mettre à mort, les Juifs firent intervenir un motif politique : La fidélité à César que Jésus pouvait remettre en cause, comme « roi des Juifs » selon le titre que lui donne Pilate mais que Jésus dépasse (« mon royaume n'est pas de ce monde ») et que les Juifs refusent ( « nous n'avons d'autre roi que César ») (cf. Dès lors Pilate cherchait à le relâcher. Mais les Juifs vociféraient, disant : " Si tu le relâches, tu n'es pas ami de César : quiconque se fait roi, s'oppose à César. Pilate, entendant ces paroles, amena Jésus dehors et le fit asseoir au tribunal, en un lieu dit le Dallage, en hébreu Gabbatha. Or c'était la Préparation de la Pâque ; c'était vers la sixième heure. Il dit aux Juifs : " Voici votre roi. " Eux vociférèrent : " A mort ! A mort ! Crucifie-le ! " Pilate leur dit : " Crucifierai-je votre roi ? " Les grands prêtres répondirent : " Nous n'avons de roi que César ! Alors il le leur livra pour être crucifié.Jn 19,12s).

Ce dernier argument eut raison de Pilate qui craignait avant tout les émeutes populaires et les troubles politiques. « Alors il le leur livra pour être crucifié » (Jn 19,16).

La Flagellation par Fra Angelico
Jésus outragé. La Flagellation par Fra Angelico
La Crucifixion par Fra Angelico
Jésus crucifié. La Crucifixion par Fra Angelico

Commence alors la longue série d’humiliations : la flagellation, le couronnement d’épines, la marche jusqu’au Calvaire, le crucifiement, les outrages et la mort de Jésus à la 9e heure qui arracha cette magnifique profession de foi au centurion : « Vraiment cet homme était le Fils de Dieu » (Mc 15,39).

« C’était la Préparation, c’est-à-dire la veille du Sabbat » (Déjà le soir était venu et comme c'était la Préparation, c'est-à-dire la veille du sabbat, Joseph d'Arimathie, membre notable du Conseil, qui attendait lui aussi le Royaume de Dieu, s'en vint hardiment trouver Pilate et réclama le corps de Jésus.Mc 15,42). Pilate permis de descendre Jésus de croix. Il fut enseveli dans un tombeau non loin du Golgotha et le tombeau gardé, de peur que les disciples ne fassent disparaître le corps.

« Le 1er jour de la semaine, à la pointe du jour » (Le premier jour de la semaine, à la pointe de l'aurore, elles allèrent à la tombe, portant les aromates qu'elles avaient préparés. Elles trouvèrent la pierre roulée de devant le tombeau, mais, étant entrées, elles ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus. Et il advint, comme elles en demeuraient perplexes, que deux hommes se tinrent devant elles, en habit éblouissant. Et tandis que, saisies d'effroi, elles tenaient leur visage incliné vers le sol, ils leur dirent : " Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n'est pas ici ; mais il est ressuscité. Rappelez-vous comment il vous a parlé, quand il était encore en Galilée : Il faut, disait-il, que le Fils de l'homme soit livré aux mains des pécheurs, qu'il soit crucifié, et qu'il ressuscite le troisième jour. Et elles se rappelèrent ses paroles.Lc 24,1), soit dès le repos sabbatique terminé, les saintes femmes vinrent au tombeau avec les aromates pour parfaire l’ensevelissement qui avait eu lieu en hâte. Elles trouvèrent le tombeau vide et virent un ange qui leur annonça :

« Il est ressuscité ! »

L'apparition à sainte Marie-Madeleine par Fra Angelico
L'apparition à sainte Marie-Madeleine par Fra Angelico

Vivre le temps de l'Avent

Prières

  • Voici le temps du long désir
    Par CFC - Sr Marie-Pierre

Catéchèses

  • Les 3 avènements
    Par aiderpretres.fr

  • Rorate Caeli
    Par Père Georges Leguay, ancien chancelier de l'évêché d'Orléans

  • Saint Jean Baptiste
    Par le Cardinal Daniélou

  • L'Avent, Présence et Attente
    Par le Saint Père Emérite Benoît XVI (le 28-11-2009)

Parmi les chants...

We have more and more non-French speaking visitors on our site. This is why we wanted to offer, as far as our abilities allow us to do so, assistance for all those of you who wish to communicate with us in English, whether regarding our website's support or for questions about the way it works.
Our team of volunteers is still very small, and we will do our best to answer you as quickly as possible ... but we hope for your indulgence if the response time seems a little long !

We hope you enjoy your visit on aiderpretres.fr. God bless you !